Archives de
Catégorie : Evangiles Invisibles

LES ÉVANGILES INVISIBLES (04/15)

LES ÉVANGILES INVISIBLES (04/15)

LES ÉVANGILES INVISIBLES (04/15) Intégralité de l’intégration Cette méthode n’est rien d’autre que ce que les matheux appellent une intégration et c’est pour ça que j’ai parlé de « somme intégrale ». Or aucune de ces considérations ne fait intervenir la constitution de la patate dessinée et nos carrés sont parfaitement arbitraires, d’autant qu’on ne sait même pas jusqu’à quelle petitesse on a été obligé de les considérer. On sait juste qu’on est obligé de considérer les carrés choisis comme terminaux, comme…

Lire la suite Lire la suite

LES ÉVANGILES INVISIBLES (03/15)

LES ÉVANGILES INVISIBLES (03/15)

LES ÉVANGILES INVISIBLES (03/15) Ben, il en aura fallu des pages ! Mon terme initial est tellement galvaudé par les politiciens et les scientifiques que j’ai presque honte de le présenter. Heureusement, comme je l’ai indiqué, j’ai un précurseur au moins aussi célèbre que Socrate, et dont le nom a inspiré mes parents pour me donner un prénom. En plus, il était connu comme LE « Disciple que Jésus aimait », et plus tard comme Jean le Théologien, une sorte d’insulte a son…

Lire la suite Lire la suite

LES ÉVANGILES INVISIBLES (02/15)

LES ÉVANGILES INVISIBLES (02/15)

LES ÉVANGILES INVISIBLES (02/15) L’Évangile Invisible Bon, j’ai menti ! En annonçant avoir trouvé le mien, je me suis aperçu qu’il fallait « préparer cette préparation », en expliquant pourquoi on peut comprendre les mots, avant de s’y mettre ! Je prends un soin tout particulier pour ne jamais exprimer d’idées qui me soient exclusivement personnelles, c’est-à-dire possiblement incompréhensibles par d’autres, ce qui m’oblige à choisir des termes d’usage fréquent. D’autre part le prototype d’un texte impersonnel c’est un Texte Sacré, comme les Évangiles…

Lire la suite Lire la suite

LES ÉVANGILES INVISIBLES (01/15)

LES ÉVANGILES INVISIBLES (01/15)

LES ÉVANGILES INVISIBLES (01/15) Et s’il y avait un seul mot qui soit nécessaire pour tout comprendre ? J’imagine que c’est le cauchemar ou le rêve des auteurs de dictionnaires : trouver LE mot qui s’expliquerait tout seul et qui pourrait servir de base aux autres comme le 1 (ou le 0 !) pour les matheux… Je me propose de jouer un peu à leur donner des pistes… On me reproche souvent de raconter des choses touffues, pourtant je prends bien soin de…

Lire la suite Lire la suite