DIEU NOUS A ATTRIBUÉ LA LIBERTÉ D’ÊTRE CONS !

DIEU NOUS A ATTRIBUÉ LA LIBERTÉ D’ÊTRE CONS !
COMME C’EST DU BOULOT, Il a laissé des anges déchoir pour nous aider…

Mais Il ne nous oblige pas à les écouter !

Et Il nous a aussi fourni tout l’environnement nécessaire pour être intelligents !!!
Alors : « Quand nous a-t-Il abandonnés ? » (la question rhétorique de Jésus sur la Croix!)

En plus, même déchus, ses anges restent à notre service, ce qu’ils refusaient, et qui les a fait déchoir. Il suffit d’identifier nos sources : si c’est un démon, on saura qu’il y a quelque chose d’autre à comprendre ! C’est presque aussi efficace qu’une révélation du Saint Esprit Soi-même !

Or la principale confusion qu’ils essayent de diffuser, c’est celle du mental et de l’esprit, du psychique et du spirituel. Elle correspond à faire confondre la mémoire avec la conscience, et surtout la culture avec l’intelligence ! Et surtout, de la raison avec la Logique !

Une fois déchu, un ange n’a plus accès au domaine éternel, et il doit se contenter d’agir au niveau psychique ou mental. Ce n’est que par notre âme qu’il peut nous manipuler, et encore doit-on être d’accord pour qu’il le fasse. Mais une fois cet accord donné, on devient leur esclave (on dit qu’ils nous possèdent!) puisque leur job est précisément de nous permettre de réaliser la Connerie Parfaite ! Mais n’a-t-il pas promis à Adam : « Vous serez COMME des Dieux ! » ?

Plus un individu vous paraît fascinant (la traduction française du mot Lucifer, le boss de notre ennemi) et plus vous devriez le fuir ! Pensez à vos « idoles » et à vos « Grands Hommes » ! Réalisez qu’ils ne sont devenus tels que par l’aveuglement de foules ignorantes, donc dont l’avis n’a aucun intérêt ! Et arrêtez de vous fier à n’importe qui. Un esprit qui n’est pas éclairé par l’Intellect Universel n’est pas simplement dans le noir, paumé, abandonné ! Aujourd’hui comme jadis, il est au service de notre ennemi sans le savoir. Et le service de Satan a ses chevaliers : they’re the Knights In Satan’s Service ! (KISS)

L’autre outil de base de ces « démons » coincés au niveau psychique, c’est les émotions. Et ça leur sert aussi dans leurs messages non verbaux ! Autrement dit, ceux qu’ils s’adressent directement au mental et dont l’esprit n’en est pas conscient. On les appelle subliminaux.

Je n’ai pas cité le groupe KISS par hasard, mais parce que la musique est probablement la principale utilisation de l’outil de notre ennemi, et ça a commencé bien avant le Rock : il faut remonter à la période classique pour localiser le passage d’une musique fournie par l’Intellect Universel, et exprimant la logique implacable de cet Intellect Universel, à un bidouillage intello des « lois de l’harmonie », avec l’arrivée d’instruments trichant avec l’arithmétique musicale (peut-être ce que Platon appelait la « Musique des sphères?), et l’explosion de l’unité principielle, indivisible jusqu’ici, au niveau du rythme en particulier… La musique est effectivement l’expression de la Divinité au double niveau du temps et de l’espace, alors que l’image et la statuaire ne concernent que l’espace : une corde pincée à sa moitié (longueur 1/2) vibre avec une fréquence double (temps 2/1) : produit UN ! Et la mélodie se déroule à la fois dans le temps par le rythme et dans l’espace par les intervalles, lesquels servent aussi à faire des accords. Une octave (rapport de 2/1), une quinte (3/2), une quarte (4/3), et une quinte (5/4), expriment toutes une différence d’une unité entre le numérateur et le dénominateur. Gassendi les appelait des rapports « super-partiels ». Le tempérament égal a remplacé tous ces super-partiels par des puissances de « racine douzième de 2 » qui ne manifestent plus aucunement l’unité Principielle, mais réalisent précisément le « diabolus in musica », dans l’intervalle Do-Fa# (par exemple). Le recours à la castration de chanteurs adolescents est une indication suffisante de cette dérive diabolique et l’engouement de Mozart et d’autres pour les castrats en est une signature aveuglante…

Et réalisez aussi que nous sommes à l’époque ou l’antéchrist a pour nom « Légion », c’est-à-dire qu’il est partout (dans son Apocryphe, Saint Jean dit qu’il y en a déjà dix mille, c’est-à-dire impossibles à compter), on n’attend plus qu’un homme qui va le personnaliser ! Et que le NWO va faire en sorte que nous le plébiscitions par son Bilderberg : il faut bien que les « réseaux sociaux » servent vraiment à quelque chose, d’autre que d’augmenter les dépressions chez les ados et leur déconnexion du « réel » !

Et je suis mal placé pour en vouloir à ces zouaves, vu qu’il m’a fallu 40 piges pour comprendre les conséquences de la magouille d’Aristote ! Alors qu’en étant attentif à l’Intellect Universel, je l’aurais su instantanément ! Pas bien brillant votre scribouillard !

Jean Poncet.

About

View all posts by