LES ÉVANGILES INVISIBLES (12/15)

LES ÉVANGILES INVISIBLES (12/15)

Annexe : LES APOCALYPSES INVISIBLES

Allez ! Faut se bouger

Évidemment comme ces boules seront amenées à se déplacer, il faudra en déplacer le centre en tenant compte d’une nouvelle origine variable le long de sa trajectoire… Mais ça n’est pas compliqué à faire même si je ne veux pas vous embrouiller d’avantage, en vous donnant des détails !

Seulement nous ne voulons pas simplement des sphères géométriques, ou des bulles de savon : mais des boules, en acier le plus souvent. Donc solides !

Alors il faut leur imposer des contraintes supplémentaires pour qu’elles « aient l’air solides », comme des vraies boules illusoires du vrai monde matériel et pourtant tout aussi illusoire…

C’est pas si difficile ! Si deux boules quelconques ne sont jamais telles que la distance de leurs centres soit inférieure à la somme de leurs rayons, elles ne donneront jamais l’impression de se rentrer l’une dans l’autre. Et si on impose que la distance de leurs centres au sol ne soit jamais inférieure aux rayons de nos boules, elles ne pourront pas s’enterrer non plus !

Les corps solides ne refusent pas tous autant de s’interpénétrer, sinon on ne pourrait pas enfoncer des clous dans du bois ou des punaises dans les fesses de nos copains d’école… Mais que celui qui a réussi à enfoncer une boule de pétanque dans une autre m’écrive, ou qu’il me jette la première bière (eh oui, moi aussi j’ai entendu le dernier Renaud avec sa banane tristounette et grimaçante et son look de zombi debout !)…

On vient de reproduire les conditions logiques de l’existence matérielle d’un jeu de boules ! Et on n’a besoin de rien de plus, pour que ce jeu existe dans notre univers logiquement illusoire !

Évidement, au niveau de notre jeu vidéo, il faudra rajouter quelques conditions supplémentaires, comme les équations qui décrivent la façon dont les boules s’entrechoquent, avec les bruits et les mouvements résultants, et aussi programmer que leurs parcours aérien doivent se faire selon des paraboles d’axe vertical avec le sommet vers le haut.

Rien qu’avec cette dernière condition, nos boules ne sont plus seulement solides, elles sont aussi PESANTES… comme de VRAIES boules illusoires…

On peut imaginer que les imprimantes 3D puissent devenir tellement rapides qu’on pourra même faire des films en 3D ! Mais ne vous inquiétez pas, si une boule du jeu vous arrive dans la figure, l’imprimante vous fabriquera un pansement…

Souffler n’est pas jouer : esprits forts s’abstenir…

Mais l’illusion la plus dangereuse en ce qui concerne le logiciel vient de la redéfinition aristotélicienne de l’intelligence, le nous des Grecs, autrement dit l’Esprit Saint des Chrétiens, ramené à une capacité individuelle humaine, qui fait croire que notre intelligence est EN NOUS, et qui nous en fait attribuer aux ordinateurs et aux robots. Et qui nous a également fait confondre inextricablement la perception et la conscience, ce qui a valu à des pères conciliaires d’interdire de parler de l’esprit en ramenant les êtres humains à des corps simplement munis d’âmes… comme des animaux… ou des robots, précisément.

En faite c’est bien pire : dès 431, au Concile d’Éphèse, on apprenait qu’un « Homme complet n’était composé que d’un corps et d’une âme » ! En plus, c’était en parlant de l’incarnation du Logos qui, elle non plus, n’avait donc pas besoin d’esprit ! Autrement dit, l’église chrétienne a perdu l’esprit au cinquième siècle !

C’est dommage, cette perte de l’esprit, pas seulement parce qu’on la doit à des religieux, mais parce que l’ESPRIT humain est la SEULE entité CONSCIENTE de l’univers, la seule à l’IMAGE DE DIEU, toutes les autres entités apparemment vivantes ne peuvent que PERCEVOIR et RÉAGIR à leurs perceptions, mais sans jamais SAVOIR ce qu’elles reçoivent (les informations) et ce qu’elles font !

Et ce sont ces réactions automatiques que nous identifions avec l’intelligence, faute d’être nous-mêmes restés connectés avec la vraie source de notre capacité à comprendre, de lire (–legere) à l’intérieur (intel–). Ça fait que même de parfaits crétins arrivent à avoir l’air intelligents, faut de savoir d’où viennent leurs actions et réactions. Et comme je l’ai signalé, lire n’est pas simplement « voir », c’est regarder dans la direction vers laquelle les mots font signe (signi–fication), et ne pas se contenter de leur aspect typographique. Si le message est parlé, le langage courant nous fait signe en nous demandant : « Voyez-vous ce que je veux dire ? » Ici, le son lui-même n’est pas visible, et les cibles de la signification sont ce qu’il y a à « voir ».

Alors, quand on voit un robot sur deux pattes, à l’image de nos corps, marcher dans la neige d’une campagne pas très plate sans se tordre les pieds et sans tomber, on pense qu’il est « intelligent ». Et c’est vrai qu’il est moins con que nous, parce que lui n’a même pas la possibilité de se croire intelligent !!! Sans possibilité d’intelligence, il n’y a pas de possibilité de bêtise ! Une vidéo qui a fait le tour du monde se demande déjà si les robots ne vont pas nous faucher nos jobs !

Il ne reste au mieux que de l’acharnement à réagir selon le programme (l’obéissance), ou la persévérance dans ce comportement préprogrammé, et on a oublié au passage que « perseverare diabolicum », ce à quoi nous sommes réduits par notre inconscience, c’est-à-dire à déchoir de notre situation humaine pour tomber à un niveau infér–ieur, l’Enfer, qui n’est pas un lieu, mais l’état des êtres dégénérés … que nous sommes devenus depuis notre encouragement, par les « autorités » religieuses chrétiennes, à ne plus nous considérer comme des esprits !

L’« intelligence » de ces mécanismes est un sous-sous-produit de celle de l’Esprit Saint, relayée par l’esprit de son programmeur… donc assez loin de son Principe !

Notre intelligence nous vient de la Trinité, plus précisément de son aspect d’Esprit Saint dont le « job description » est de nous ENSEIGNER TOUT ce que nous avons BESOIN de SAVOIR… Celle d’un robot aussi lui est extérieure, et vient du mec qui l’a programmé et qui ne peut lui transmettre qu’une « intelligence en conserve » et encore, tout apparente…

On veut aussi nous faire croire que notre intelligence peut se développer ! Parce que des automatismes peuvent servir à en fabriquer d’autres ! Comme ils le font pour arriver à la vaste « culture » prétendument « intellectuelle », dont les écoles sont censées nous faire la promo. Mais les automatismes les plus sophistiqués restent des automatismes, auxquels la conscience manque toujours, contrairement aux rêves érotiques d’un mec comme Teilhard de Chardin, le héros des cathos modernes, qui imagine qu’elle peut se développer par le développement supposé du « cerveau », culmination matérialiste de l’évolutionnisme darwinien, pour fabriquer un homme mieux foutu que les images de Dieu originelles, qui semblent de plus en plus loin de leurs prototypes… mais qui permettra à Dieu d’avoir un modèle pour en fabriquer de meilleurs, la prochaine fois (sic) !!!

Autrement dit, ce n’est plus le Principe qui est la source de l’Univers, mais ce dernier qui va re-fabriquer les esprits, et pourquoi pas aller jusqu’à une nouvelle « version » du Principe !!!

D’autres ont déjà décrit ce qu’on peut attendre du développement « miraculeux » de la robotique. Notamment en termes de destruction, puisque l’emploi de l’énergie atomique semble rebuter les dictateurs depuis les feux d’artifices japonais… ! Une armée de robots programmés pour tuer des hommes évitera d’envoyer des soldats s’en occuper, et on a déjà vu des fictions où de gentils drones s’occupaient d’anéantir des vilains terroristes présumés, cachés dans leurs tentes au milieu des déserts. Avec un pilote assis dans un fauteuil de son bureau !

On peut évidemment équiper nos alliés humains avec des balises qui signalent à nos robots de ne pas les descendre, mais il faudrait aussi qu’on ne puisse pas reprogrammer les robots pour effacer cette condition suspensive…

Des nouvelles et des films ont déjà mis en scène l’extermination de la race humaine par des robots, prétendument rendus TROP INTELLIGENTS ! Il n’est pas impossible que la disparition de ces hommes devenus des crétins inguérissables, soit effectivement une solution intelligente… mais n’est-elle pas inévitable, tant qu’Aristote sera la référence indiscutable de notre génie minuscule, mais dont nous sommes si fiers !?

Cette même INFORMATIQUE MODERNE, QUI NOUS RÉVÈLE la façon dont l’univers lui-même fonctionne SANS QU’ON LA COMPRENNE, et pour cause, donne aussi une autre occasion à Lucifer de faire le Singe de Dieu : le Web de l’Internet !

En dehors du domaine matériel, il n’y a pas d’espace, et donc on ne peut pas identifier quelqu’un par ses coordonnées spatiales. On est forcé D’UTILISER DES IDENTIFIANTS COMME LE SAVENT ET LE FONT LES MAGES ET LES SORCIERS pour invoquer leurs entités sulfureuses, ou les guérisseurs qui demandent le nom et la date de naissance pour traiter leurs clients depuis n’importe où. Une adresse IP n’est donc pas une « adresse » au sens ordinaire, mais un simple « identifiant », l’équivalent d’un numéro comme ce que nous ne voudrions pas être ! Et c’est trop tard : le rêve malade des dictateurs qui veulent pouvoir agir sur leurs esclaves où qu’ils soient, est réalisé… pour notre protection ! Donc avec les smartphones et le Web, la toile des araignées chères aux sorcières, Lucifer peut piéger tout le monde où qu’il soit : il a RECRÉÉ UNE SORTE D’ÉQUIVALENT SATANIQUE du « monde intermédiaire », celui des âmes et des esprits ! En fait, bien qu’il s’étende sur toute la planète, le Web est un espace nul : tout le monde est au même endroit, à l’image des domaines psychiques et spirituels…

Il est l’âme qui donne Vie à l’humanité connectée d’aujourd’hui !

Voilà pour l’Apocalypse élaborée directement « en interne ». Disons tout de même deux mots de celle qui risque de nous tomber dessus sans que ça soit exclusivement de notre faute…

« Excusez-moi, j’ai pas fait exprès de vous tuer… »

En fait notre civilisation est LA PLUS FRAGILE que la terre ait connue !!!

Je compte vous parler des EMP (Electro Magnetic Pulse), ou « Impulsions électromagnétiques » en français, mais pas de celles que la Corée ou d’autres pourraient envoyer sur les USA (ou ailleurs), parce que ce ne serait que l’œuvre d’êtres humains qui jouent avec le feu comme des gamins, mais en plus puissant ! On va voir qu’on peut très bien se suicider autrement, et de façon bien plus « soft ».

Ces EMPs seraient produites par des bombes nucléaires stratosphériques, ce qui n’implique pas forcément le vecteur d’une fusée. On peut en bricoler une version « bon marché » avec une bombinette H accrochée à un « simple » ballon envoyé à une vingtaine de kilomètres d’altitude.

L’objectif étant de griller tout ce qui marche à l’électricité, en dessous, et un peu autour. Un aperçu timide en a été donné dans le film Broken Arrow en 1996, où Travolta et son complice s’enfuient en Hummer en passant au-dessus de la galerie de mine où va exploser le pétard qu’ils ont fauché. Ils arrêtent leur bagnole et éteignent tout ce qui est électrique, juste avant l’explosion qu’ils ont programmée. On voit le sol onduler et chahuter leur 4×4, puis ils redémarrent leur engin et s’enfuient.

Ce qui donne l’illusion qu’on peut éviter les effets d’une EMP en coupant le jus des appareils électriques, ce qui n’est pas tout à fait vrai. Les câbles d’alimentation sont généralement des antennes suffisantes pour griller ce qui y est branché, et de toute façon, on ne voit pas pourquoi les cibles d’attaques EMP seraient prévenues de la mise à feu de l’engin, et comment on pourrait s’en protéger.

Comme je l’évoquais, les survivalistes américains sont friands de se faire peur en imaginant une attaque terroriste qui viserait leur Saint Pays. Or ils sont loin d’en imaginer toutes les conséquences, en particulier sur les conditions dans lesquelles se trouverait une population dépendante de l’électricité, et de l’énergie qui en dépend aussi (les pompes à essence, par exemple, ou la flotte à boire…), et qui a entraîné la pénurie des vélos ou des charrettes pour se déplacer, avec une alimentation produite au milieu de champs gigantesques en monoculture… et les familles dispersées aux quatre coins du monde sans pouvoir communiquer (les portables et les standards seront grillés) ni se déplacer ! Comment pourrait-on s’en sortir ?

Et je ne les ai pas encore vu imaginer ce qui se passerait dans un tunnel de métro devenu tout noir, sans communications avec le PC des régulateurs, ni avec le reste de la planète d’ailleurs… Au bout de combien de temps sauraient-ils qu’ils doivent sortir tout seuls de la rame et l’appli lampe de poche de leur portables sera-t-elle encore en état de leur apporter la moindre lumière ? Tout ça pour arriver à la station suivante et retrouver, s’ils les voient avant de marcher dessus, un stock de mecs tout aussi paumés.

La bonne nouvelle, c’est qu’on peut imaginer que des terroristes auront une cible limitée… comme les USA, qui seraient donc les seuls à être dans le noir, mais coupés du reste du monde après avoir reçu les avions en vol crashés à cause de leur électronique en panne, ou incapables de se poser à cause de celle des tours de contrôle.

Bon, mais je vais pas essayer de jouer au survivaliste champion du monde de la démoralisation, d’autant que je voudrais vous parler d’une autre source d’EMPs.

Avez-vous entendu parler du « Carrington event » de 1859 ? Un « Solar Flare », un Pétard Solaire… mais un GROS pétard d’après Carrington, l’astronome qui lui a donné son nom.

En 1859, il n’y avait pas d’Internet ni de réseaux de distribution d’électricité, timidement apparus plus de 20 ans plus tard. Et il est passé inaperçu, sauf pour des mecs qui avaient les yeux vissés au bout de leurs télescopes.

En revanche la NASA croit en avoir repéré un en 2012 qui aurait mal visé et aurait loupé notre planète.

Donc, on a un répit ! Dont on a aucune raison de pouvoir estimer à combien de temps il s’établit. Ils nous en avaient prédit un autre entre la mi-2014 et la fin 2015. Il semble qu’ils se soient gourés. Aujourd’hui ce serait juste catastrophique ! TOUT dépend de l’électricité et ça ne va pas s’arranger, les voitures s’y mettent et les avions aussi : Solar Impulse, le truc « écologique » de la taille d’un 747, pour ne transporter qu’un unique passager, et encore, qui veuille bien accepter de ne bouffer que des barres et des boissons énergétiques, et de faire dans son froc sans dormir pendant les 4 jours de sa traversée du Pacifique…

Si le soleil apprend à viser, avec un flare du genre de celui de 1859, on est complètement grillés. Et ceux qui en auront profité pour partir sur Mars feront bien d’y rester parce qu’il n’y aura plus personne pour leur faire la fête à leur retour !

C’est donc une autre façon dont les créatures faites à l’image de Dieu pourront profiter des fruits de leur prodigieuse intelligence.

Autrement dit, si les Évangiles Invisibles essayaient de nous expliquer que nous pouvons être intelligents…

About

View all posts by