LES ÉVANGILES INVISIBLES (13/15)

LES ÉVANGILES INVISIBLES (13/15)

Annexe : LES APOCALYPSES INVISIBLES

Les Apocalypses Invisibles d’aujourd’hui nous démontreront l’étendue de notre prétentieuse connerie…

Puisqu’il n’y a probablement pas de possibilité d’éviter leurs « prophéties »…

Les caractéristiques annoncées dans leurs versions « visibles » ou « lisibles » (les puranas hindous ou l’Apocalypse de Saint Jean en particulier) sont déjà omniprésentes. L’institution des castes et la famille ont disparu de l’Inde et d’ailleurs, conformément aux puranas, et le tiers des eaux pollué prévu par Saint Jean est largement atteint.

Enfin, tant qu’on a le mondial 2018 pour « réaliser nos rêves »…en « mouillant le maillot », et en « faisant de l’Art » ! Tout va bien madame la Royale !

Et quelques individus isolés auront à supporter les 66 millions de supporters officiels surexcités… pendant quelques semaines !

L’ange Lucifer n’existe évidemment pas plus que l’univers lui-même…, mais pas moins non plus, puisque tout est juste une affaire de Logique !

Et ne vous polarisez pas trop sur ce qui vous paraît irrationnel (beurk !). Votre rationalisme lui-même est ILLOGIQUE ! Et repensez à ce que j’ai indiqué comme IMPORTANT (en majuscules et en gras) dans mon texte sur les Évangiles Invisibles : vous n’en connaîtrez les conséquences que trop tard, parce qu’il suffit d’un point de départ loupé pour que toutes ses conséquences vous paraissent pourtant logiques pendant un bout de temps !

La « vraie science est la science des principes » a dit Aristote qui s’est empressé de montrer qu’il n’y comprenait rien, donc il a dû faucher ça ailleurs…

Le problème de l’être humain est qu’il peut prendre n’importe laquelle de ses considérations comme principe : On a celui de précaution (celui qui provoque des pénuries d’essence pour essayer de les éviter…), le principe d’inertie, le rasoir d’Occam…

Mais le Principe métaphysique de Saint Jean contient tout ces « principes » sous forme de principes d’idées idiotes, et stériles pour d’autres niveaux de manifestation ! On pourra juste les exprimer, même indéfiniment, mais pas faire grand chose de plus avec…

En plus, on est des MACHINES À DÉDUIRE puisqu’on est des enfants de la Logique, et on déduit à tour de bras, en particulier pour trouver des justifications à nos erreurs et à nos conneries. Et du fait de notre géniteur et de notre hérédité, on ne peut pas avoir tort : on a toujours raison, même raison d’avoir tort ! Et parfois tort d’avoir eu raison…

Le rationalisme ? C’est pas raisonnable !

Ça vaudrait la peine qu’on passe trente secondes à examiner ce qu’est cette « raison » qui fait autant de dégâts, en particulier quand elle devient « d’état » pour justifier n’importe quoi…

Le mot « raison » est probablement la traduction la moins foireuse du grec Logos ! Sauf que pour rester dans le contexte, il faudrait que le rapport évoqué par le mot « raison » soit basé sur le Principe, source des productions dudit Logos, et donc sur la Vérité. Les confusions courantes entre « raison » et « rapport » (ratio) qui oublient la nuance entre « raisonnable » et « rationnel » tendent à renforcer l’image de marque « indiscutable » du « rationalisme », comme si ce dernier, expression de nos fantaisies issues de notre liberté de considération, avait un rapport, même lointain, ou possible (!), avec la Vérité !

On peut toujours établir des rapports entre deux trucs quelconques, même si c’est pour dire qu’ils n’ont « aucun rapport », ce qui est impossible d’ailleurs, puisque tout vient d’un Principe unique ! Témoins les fractales et les manifestations holographiques omniprésentes.

Mais le Logos fournit des « raisons d’être », LES raisons pour l’existence des êtres, donc le Logos Lui-même ! Alors que les rapports du rationalisme ne concernent que des choses d’un même domaine, et entre lesquelles on pourrait même établir un rapport chiffré puisqu’on a même été jusqu’à dire « Qu’il n’y a de science que du mesurable ! ». Non, ce n’est pas Aristote cette fois, c’est sa réincarnation du XIXème siècle : Lord Kelvin, un autre aristocrate, mais l’idée était dans l’air au moins depuis Descartes.

Ce qui n’a rien d’étonnant puisque le « Livre de la Sagesse » de Salomon nous a dit, bien avant qu’on devienne stupides, que tout a été fait « Selon poids, mesure et nombre ». Ce qui indique plutôt que tout ce qui a été produit l’a été de façon proportionnée, pondérée (les poids), en référence à des unités (la mesure) et même à l’unité elle-même, (les nombres) ! Pas question ici d’une relation logique de cause à effet. Il s’agit alors de références « horizontales » alors que la raison du Logos agit plutôt « verticalement ».

La chronologie aussi est une relation « horizontale », donc sans connexion avec la Vérité du Principe ! Les déductions qui pensent établir des causalités au niveau temporel sont complètement « à l’Ouest », au lieu de regarder l’étoile polaire…

Est-ce un nouveau dérapage de René Guénon qui prouverait qu’il n’avait pas complètement effacé son formatage occidental, mais « Un point de départ unique est nécessairement irrationnel puisqu’il faut au moins deux éléments et leur relation pour démarrer un raisonnement… » ! C’est vrai que la relation d’un point de départ avec le Principe n’est pas rationnelle, mais le boulot du rationaliste est justement de trouver un « point de chute » pour pouvoir établir son rapport (n’importe lequel en l’occurrence !) ! Et c’est là que ça devient arbitraire, et dépendant des seules considérations du rationaliste en question ! Et aussi : puisqu’il ne sait pas établir le rapport éternel entre son point de départ et le principe de ce dernier… Les logiciens eux-mêmes déclarent que ce « rapport » de causalité n’est pas « rationnel » (une tentative de jeu de mots sans doute…) !

C’est justement ce qui sert aux rationalistes pour les conforter dans leur illusion d’être Logiques ! Pouvoir partir de ce qu’ils croient être (considèrent) des Absolus !

Le problème, c’est qu’on ne sait pas tout, et que la logique ne vaut que ce que vaut son point de départ, après c’est « automatique », si c’est bien fait. Ce sont donc ces points de départ que nous devons connaître. Et qu’on ne peut pas « déduire », comme on l’a vu. Et puisqu’on ne peut pas les connaître par nos propres moyens, il n’y a que l’Esprit Saint qui puisse nous les enseigner pour nous les faire COMPRENDRE, et pas les apprendre (les enregistrer…) comme à l’école.

On a vu que les OBE sont une bonne opportunité pour être attentif à Ses messages. Mais tout le monde n’en fait pas ! Pour les autres, il y a l’examen de l’Univers et des Textes Révélés, à condition de passer au-dessus des traductions et de faire attention aux sources étymologiques.

Autrement dit, à nouveau, c’est vrai qu’on peut tout comprendre tout seul, MAIS À CONDITION DE NE PAS ÊTRE VRAIMENT SEUL, c’est-à-dire de se considérer tels –on ne peut pas faire plus ! Lucifer n’a pas réussi non plus–, donc séparés de l’Univers et/ou de l’Esprit Saint ! Sinon on fait ce que fait apparemment tout le monde aujourd’hui : on a raison pour nous et tort pour la Vérité, et on s’en fiche ! Mais il y a une véritable urgence à arrêter de se cultiver auprès des intellos : ils sont pas bio ! Ils sont pollués de pesticides intellectuels et carencés. La « culture » est un assez mauvais substitut de l’intelligence… Et ce n’est pas bien difficile : il « suffit » de se retourner (la conversion), de regarder ailleurs, comme les Chrétiens le promettent à leur baptême…

Prétendre qu’on n’est pas pratiquant quand on affiche qu’on « a une religion » est probablement ce qu’on peut faire de plus hypocrite, parce qu’un athée, lui, peut être sincèrement athée, ce qui ne veut pas dire que ça lui donne la moindre chance de comprendre quoi que ce soit. Mais aussi, croire qu’on pratique une religion sous prétexte qu’on en accomplit les rites sans les comprendre, fait de nous des simulacres d’athées rêvant à leur religion. À une certaine époque, les ânes aussi portaient des reliques !

Et d’une certaine façon des traîtres : puisque la Vie Éternelle c’est Connaître le Père du Ciel !

Évangiles et Apocalypses « invisibles » ? Et si on regardait (au lieu de réfléchir), pour changer…

Avant de se quitter : la cerise sur le moral…

Parce que j’avais en réserve une révélation TRÈS VISIBLE ET PAS SEULEMENT EN FRANCE et vraiment apocalyptique, de quoi nous « porter la cerise »…

Pour ça, il va falloir revenir au premier mot des Évangiles Invisibles et de celui de Saint Jean : le Principe !

On en a dit qu’il rassemblait tout ce qui était possible, donc tout ce qui est « en puissance » ! Car la puissance ne s’exprime pas qu’en kW, ou en chevaux-vapeurs, c’est avant tout le fait de POUVOIR FAIRE des choses, que des choses soient possibles ET qu’on PUISSE LES FAIRE, plus précisément le fait d’être « préparé » si vous voulez.

Revoir la digression sur l’information et l’énergie…

Ne me dites pas que vous n’avez jamais fait le rapport entre le PRINCIPE de Saint Jean et la TOUTE-PUISSANCE qu’on attribue à Dieu ? SI ?!? Alors je vais essayer de vous cacher mon désespoir !

C’est parce qu’Il est « dans » le Principe, qu’Il PEUT TOUT faire ! Il est juste là pour ne pas faire n’importe quoi ! Il ordonne, Il choisit, et en particulier les esprits qu’Il a choisi sont Ses élus.

Donc, s’il était comme un chien fou à vouloir faire tout et n’importe quoi, du moment que c’est possible, Il aurait pu mettre François Hollande, Anne Hidalgo ou Georges Bush dans la troupe de Ses élus, respectivement pour diriger la France, la Mairie de Paris ou les USA, et pourtant Il nous en a laissé le choix ! Comme Il a choisi de ne faire de nous que ses « images », pas ses alter ego. Son photographe a peut-être un problème de mise au point !

Du coup nous, nous ne savons pas tout ! Vous savez ?

Savoir : du latin sapere, goûter (pensez à saveur) ! Ce qui nous ramène à l’alimentation, donc à la première étape de l’ASSIMILATION ! La façon dont la vie se manifeste et s’entretient. On en a parlé à propos des Évangiles !

Ce qui nous ramène également au Logos, Celui qui FAIT TOUT … passer de la possibilité des choses à leur manifestation ! Une autre occasion de voir la Toute Puissance Divine s’Il n’était pas soumis à l’Ordre choisi par Dieu par rapport à Son paradigme : le Principe…

Il en fait de même avec les Images de Son Dieu : il réalise tout ce qui est logiquement cohérent avec leurs paradigmes, y compris avec tout ce qu’elles y ont mis sans faire attention, et donc qu’elles ne « connaissent » pas vraiment ! Ce qui vaut quelques surprises…

Donc il ne suffit pas de croire pouvoir étendre ce paradigme si nous sommes incapables de manifester telle ou telle chose. Il faut d’abord effacer ce qui nous en rend incapable. C’est-à-dire le retrouver. Dans un paquet de trucs qu’on a collectionné sans le savoir…

About

View all posts by