Organismes, Asservissements, Thérapies ! (16/Logique)

Organismes, Asservissements, Thérapies ! (16/Logique)

Bon, au moins on sait maintenant que tout est une question de logique !

On devrait aussi savoir que, pour qu’une pensée puisse servir de base à une action, il faut qu’elle contienne un verbe, ce qui lui permettra d’être exécutée dans certaines conditions par le Verbe qui fait tout…

Les conditions sont toutes simples : Le Verbe construit votre univers sur la base de ce que vous voulez y mettre, comme il a construit l’Univers sur la base de ce que Dieu avait choisi et ordonné.

Puisque le maître mot est la Logique, le Verbe accomplira tout ce qui n’est pas contradictoire en termes de réalisation par rapport à ce que vous pensez.

Si vous constatez que le ciel est bleu, c’est un bon début pour pouvoir agir. Mais êtes-vous sûr que vous avez choisi dans votre sélection de possibilités qu’on puisse changer la couleur du ciel ?

En revanche si vous voulez faire léviter votre verre de champagne, il suffit que la lévitation fasse partie de votre paradigme.

Quand des physiciens essaient de tester des « sujets psy » pour vérifier la possibilité de la psychokinèse, ça ne marche généralement pas, alors que les sujets qui se prêtent à l’expérience passent leur vie à faire voltiger tout un tas d’objets.

Et d’en déduire qu’ils sont bidons !

Alors que l’expérience ratée prouve la réalité de la psychokinèse puisqu’il suffit qu’un physicien persuadé de son impossibilité soit présent… pour que tout se passe comme le veut le physicien !

Une pensée n’implique pas forcément une formulation ou une expression. On pense sans arrêt à des tas de trucs sans perdre son temps à dire « J’avance mon pied gauche, puis le droit etc… »

D’ailleurs indépendamment du fait que raconter ses pensées ne sert pas à grand chose, le Verbe sait comment faire arriver votre corps à la gare pour prendre le train. C’est tout de même Lui qui les a fabriqués (le train la gare et votre corps) !

Il suffit de penser à prendre le train pour qu’on se retrouve en train de marcher vers la gare.

Mais d’autre part, vocaliser ses pensées peut être dangereux.

Imaginons l’expression suivante d’une pensée : « Je veux pas avoir de rhume » !

Où est le verbe dans la phrase : « vouloir ». Mais il y en a un autre « avoir ».

Les négations ne sont pas très importantes : que l’on veuille ou non un rhume, il va le falloir ce rhume pour qu’on le veuille ou qu’on ne le veuille pas.

Autrement dit la fabrication logique correspondante entraîne qu’on aura un rhume et qu’on n’en voudra pas !

J’ai une formule pour résumer ça : « Ce qu’on craint on le devient ! »

Il y a encore pire que ce genre de pensées, celles qui s’exprimeraient avec un conditionnel : « Je voudrais bien dormir », « J’aurais dû fermer la porte » ! Ça ne fait que nourrir votre mental parce que le conditionnel, par définition, ne concerne que la réflexion, et c’est ce que le Verbe va faire. Il ne se passera rien dans l’univers physique !

Comment transformer n’importe qui en imbécile ?

On vous présente quelqu’un qui vous en rappelle un autre avec lequel vous avez eu des difficultés. « Tiens encore un crétin ! » Il n’y a pas de verbe dans la phrase parce que « être » est sous-entendu, et donc c’est équivalent à dire « Ce mec est un crétin » !

Et ça peut tout à fait se manifester ! Quel que soit ce qu’est le mec, il va vous donner raison et se comporter comme un idiot, ce qui vous confortera dans la justesse de vos jugements.

Vous avez fait passer un mec de ce qu’il était à un imbécile !

Pour ça encore faut-il qu’il soit d’accord. Mais c’est assez fréquent de rencontrer des gens qui ne sont pas sûrs de leur intelligence et vous pourrez rapidement vous retrouver entouré par des idiots.

Ce n’est pas mieux de penser « Ce mec est un génie » parce que ça ne lui ajoutera rien, mais vous incitera à gober tout ce qu’il raconte. Et là où vous avez vraiment un problème, c’est si le mec est précisément un « génie ». Parce que ce n’est qu’un homme et que l’idolâtrer vous rend son esclave (indépendamment du fait que l’idolâtrie soit déconseillée, précisément à cause de ça…).

La diététique n’est pas forcément une vision matérialiste…

C’est par la diététique qu’on a commencé notre examen des pratiques thérapeutiques.

Et on s’est beaucoup préoccupé de ce que devenaient les aliments après leur ingestion en perdant un peu de vue la Big Picture.

Notre corps comme le reste est une production du Verbe.

Ce que nous mangeons aussi.

Et de la même façon que le Verbe détruit une situation pour en fabriquer une autre, le Verbe détruit ce qu’on mange pour fabriquer nos corps.

En fait le grand cycle de la Vie qui va du minéral au minéral en passant par le végétal et l’animal n’est rien d’autre que la manifestation de la possibilité de la Vie par le Verbe, autrement dit, Son Corps.

Et comme tout est en mouvement dans cet univers, la totalité de l’univers matériel est en fait le Corps du Verbe qui passe sont temps à se modifier sans arrêt ? C’est-à-dire à se détruire pour fabriquer autre chose.

Comme Il le dit Lui-même : « Je suis la Voie (à double sens de la logique : manifestation=Vishnou, disparition=Shiva), la Vérité (puisque connecté au Principe), et la Vie (puisqu’Il anime tout ce qu’Il manifeste dans l’univers !) »

L’aspect fluide de la pluie et des rivières, de la sève et du sang, représente directement ce qui permet cette animation, et correspond au Sang (l’âme) du Verbe qui anime son Corps !

Autrement dit pour rester en bonne santé, il suffit de jouer le jeu que le Verbe attend en choisissant des aliments prévus pour la construction de notre corps !

Comment peut-on savoir de quoi il s’agit ? Vous avez déjà oublié le nous depuis que je vous ai dit que c’était le Saint Esprit ? Et la façon de l’interroger avec un pendule : « Cette carotte est bonne pour ma santé ! »

On ne peut RIEN faire SANS le Verbe et on ne peut RIEN connaître SANS le nous ! Tâchez de vous en souvenir !

Si vous choisissez d’absorber une saloperie, sauf cas particulièrement mortels, le Verbe a déjà prévu les mécanismes de défense pour que ses productions résistent à la plupart des offensives… de la part de ses autres productions !

Mettriez-vous du gasoil dans une bagnole à essence ?

Choisissez d’arrêter de vous intoxiquer, et le Verbe va interpréter ça comme une demande d’action de guérison.

C’est précisément ce qui se passe pendant un jeûne puisque que là, vous n’absorbez que de l’eau (le Sang en question), et plus de toxiques ni d’aliments sans avoir besoin de savoir lesquels sont lesquels.

Ce ne sont pas les drogues qui sont toxiques, c’est votre choix d’en prendre, parce que c’est ce choix qui va être accompli par le Verbe, avec les conséquences qu’Il connaît !

C’est un sacré salaud finalement !?

Auriez-vous déjà oublié que nous avons été manifestés comme des êtres libres ? Cette liberté a un coût, et c’est dommage qu’on insiste pour le payer en étant fiers de faire des conneries…

D’ailleurs, même Allah nous le rappelle dans le Coran : « Après tout ce que Je vous ai dit, si vous voulez faire les andouilles, je vous aiderai ! »

Autrement dit, comme l’annonce Ibn Arabî, le jeûne n’est pas qu’une méthode matérielle, il implique la totalité de l’être humain depuis Allah, au delà de son esprit, jusqu’à son mental et son corps.

Ça c’est de la médecine holistique ou je ne m’y connais pas ! En fait c’est probablement la seule qui mérite cet adjectif !

Mes combines quantiques ne visent qu’à faire des choix intelligents puisque ce sont ces choix qui vont indiquer au Verbe ce qu’on veut.

Un petit exemple pour décoiffer, dans un domaine un peu parallèle aux problèmes de santé.

Imaginons qu’un individu vous enquiquine. On a vu que pour résoudre ce problème, il fallait déjà l’identifier précisément. Mais on a déjà parlé de ça avec les embouteillages.

Rappelez-vous : pensez à tout ce qui vous paraît normal et capable d’expliquer le pourquoi de cet embouteillage. Ce qui va vous venir à l’idée est ce que vous avez fourré dans votre mental pour expliquer les difficultés de circulation. À chaque nouvelle idée, une partie du blocage saute puisque c’est précisément de votre mental que vient le problème.

C’est un peu pareil pour les enquiquineurs : imaginez tout le « bien » que vous pensez de lui !

N’ayez pas peur de l’imaginer en train de passer à travers la fenêtre du 15ème étage, vous serez surpris de ce dont notre imagination est capable pour expliquer qu’on nous enquiquine. Faites ça de temps à autre jusqu’à ce que l’embouteillage s’efface… Euh, pardon, jusqu’à ce que votre enquiquineur nous fasse un cadeau… Et c’est obligé de vous arriver, sinon il y a encore des vacheries coincées dans votre mental !

Pourquoi ça marche ? Parce que votre enquiquineur ressent très bien votre hostilité et l’équilibre avec la sienne. Une fois la vôtre effacée, il se sent tout nu et ne sait pas comment se faire pardonner ses pensées peu charitables, d’où le cadeau.

Un autre exemple quantique pour arrêter de fumer ? C’est mieux de le faire à deux. Imaginons donc que vous vouliez aider un copain fumeur. Asseyez-vous à une table et mettez une cigarette sur cette table. Puis dites lui : « Prend cette cigarette » ! « Parfait » ! « Pose cette cigarette » ! « Bien », et ainsi de suite, en variant les accusés de réception. Normalement au bout d’un quart d’heure il en aura marre, mais normalement aussi il sera sorti du tabac.

Pourquoi ça marche ? Vous lui avez fait faire consciemment ce que son mental l’obligeait à faire automatiquement, ce qui était la cause de son addiction et qui a donc été identifiée : la première étape pour un changement !

On a donc passé en revue des processus qui avaient l’air exclusivement physiques comme la diététique et des manips qui avaient l’air purement spirituelles, en sachant que les conséquences allaient se manifester dans les domaines psychiques et physiques.

Vous aurez peut-être remarqué qu’il n’y a aucune méthode « psychique » comme les procédés hypnotiques.

Il reste néanmoins des technologies qui essaient d’agir sur tous les domaines avec plus ou moins de bonheur et dont j’aimerai m’entretenir pour avoir fait un tour complet de l’horizon thérapeutique…

About

View all posts by