Organismes, Asservissements, Thérapies ! (22/Bidouilles)

Organismes, Asservissements, Thérapies ! (22/Bidouilles)

Depuis le temps que je vous parle de finir, il va bien falloir y arriver. Et comme je sais que toutes ces considérations spéculatives ne sont pas ce qui vous intéresse le plus, ce qui est bien dommage… pour vous, en tout cas, passons à un gadget disponible bientôt sur les rayons des magasins pour nourrir les toutous….

Enfin, peut-être pas !

Mais en tout cas, je vais pouvoir vous parler de choses concrètes, de détails techniques avec des tas de mots spéciaux et succulents : Le genre qui devrait fasciner les petits occidentaux hypnotisés par leur éducation et leur culture ! Au point de se moquer même de la Vérité ou de la possibilité de comprendre quoi que ce soit. Puisque les religions les en dispensent depuis une vingtaine de siècles… Et/ou vous plonger dans l’excitation d’une terminologie compliquée et encyclopédique qui permet de se retrouver « entre initiés » ! Tout le problème étant de pouvoir soutenir une conversation genre « café du commerce » pour détailler ce qu’on perçoit de notre « marche sur la tête »… Mais surtout sans rien faire de ce qui pourrait changer ça !

D’autant qu’il y a des gens (les autres…) qui s’en occupent et je vais vous parler de certains d’entre eux ! Qui pourtant sont sortis du même moule. Rien n’est parfait !

L’amour que les aimants font vibrer… le Biospect

Venons-en aux bio-résonnances. Un domaine considérablement exploré par les Russes (entre autres) et dont les résultats pratiques sont en vente par tout un tas de sources généralement Suisses, dont l’une est le Biospect dont je recommande la vidéo de sa page d’accueil (Biospect.net) par Loïc Lechevalier. Une des références bio-photoniques dont on parlait la dernière fois, est également russe (l’effet Kirlian), et il semble que ce peuple lointain soit beaucoup plus ingénieux que notre culture extrême occidentale. Les Allemands et les Suisses en sont friands, comme pour le jeûne dont nous avons parlé. L’effet Kirlian a donné naissance aux photos GDV (Gas Discharge Visualization) maintenant enregistrées en continu par une caméra. Ça fait de belles images, mais pour l’instant ça ne permet pas d’agir sur le patient. Une caméra GDV coûte dans les 5000€ alors qu’il faut compter dans les 10 à 12000€ pour le Biospect et ses concurrents.

Tenez-vous bien : le Biospect vise 1800 cibles dans 224 organes (y compris les os) en couvrant 4250 fréquences !!! Le logiciel fait des « zooms 3D » pour vous montrer tous les aspects de ce qu’il analyse et affiche de façon intuitive… Une séance type consiste en des investigations, des analyses et des traitements et évaluation des remèdes. Mais regardez la vidéo !!! Vos 40 minutes les plus intéressantes depuis longtemps !

Je compte vous laisser aller sur ces sites (Biospect et bio-photons), je voudrais juste faire quelques remarques au sujet de coïncidences préoccupantes.

Les bio-photons semblent être sensibles à des fréquences de l’ordre de 7 Hz (correspondant aux fréquences de résonnance de l’ionosphère) et les bio-résonnances balaient les fréquences de 1 à 8 Hz. Ça ne vous fait penser à rien ? Ah ces gens qui refusent la « théorie du complot » parce qu’elle est impossible, comme ils le savent bien !

C’est la gamme des fréquences « ultra basses » (ULF) utilisée par Haarp (High Frequency Active Auroral Research Program) en Alaska et ailleurs (les ULF sont les fréquences porteuses), et ses équivalents soviétiques, et par les camionnettes « EMP » chargées du contrôle des émeutes aux USA et en Grande Bretagne, en provoquant à distance des malaises chez les manifestants.

C’est aussi la gamme utilisée par les essais de manipulation mentale à distance par les services spéciaux américains et anglais pour suggérer des idées précises chez des cobayes (nous ?)… Un des cobayes journalistes témoigne qu’il a cru pendant une demi-heure être dans une yourte au Tibet alors qu’il se trouvait dans une pièce en Angleterre, en wireless, sans qu’on lui ait mis la moindre électrode …. Vous croyez pouvoir rester propriétaires de vos pensées pendant combien de temps encore ?

La nécessité de cette fréquence de 7 Hz laisse aussi à penser que la terre elle-même intervient dans la vie biologique et ce sera intéressant de voir dans quel état reviendront les cosmonautes qui vont explorer Mars ! Si on est encore là pour le voir.

Toutefois il semble d’après les expérimentations faites avec les « bio-photons » qu’il faille un certain temps (constante de temps de l’ordre de 24 heures) pour que les asservissements se mettent en marche, ce qui permet de ne pas craindre trop d’effets secondaires foudroyants !

Encore que, pour vous faire peur, quand on utilise un Biospect pour régler l’entropie des organes ou de leur ADN, l’effet soit instantané, ce qu’on vérifie sur les affichages de l’ordinateur connecté ! Enfin, c´est l’effet enregistré et affiché par le Biospect, le corps, lui, demande un peu plus de temps…

Oui, car les bio-résonnances renseignent et agissent jusqu’au niveau de cet ADN.

Une autre chose que le Biospect a en commun avec le MMS1 dont j’ai parlé ailleurs dans ce blog, c’est que, pour se débarrasser des microbes (bactéries et virus), il les rend plus enquiquinants, ce qui permet le déclenchement des asservissements de l’organisme pour faire leur boulot au lieu de se faire shunter comme avec l’allopathie.

Les bio trucs (résonnances et photons) prétendent agir dans le quantique (ce qui justifie la remarque sur la pensée citée la dernière fois), mais comment pourraient-ils l’éviter ?

D’un autre côté ça fait du Biospect et de ses concurrents des outils pour intervenir à tous les niveaux de l’être humain : physique, psychologique (mental) et probablement spirituel si l’action quantique est vraiment prépondérante.

Gardez à l’esprit le fait que les asservissements sont caractérisés par des BOUCLES. Et ces boucles couvrent les trois domaines qu’on vient de citer, n’en déplaise à votre toubib ! Évidemment le contrôle est du côté du spirituel/quantique, puisque c’est lui qui va initialiser les actions en en chargeant le Logos.

Ce qui indique qu’il faudra faire attention en agissant dans les deux autres domaines qui concernent les « contre-réactions » de l’asservissement, autrement dit tout ce qu’on va y faire va aboutir à l’effet inverse. Alors qu’en agissant au niveau du contrôle, on déclenche des actions, pas des réactions, et encore moins contraires à ce qu’on veut obtenir.

Imaginez que vous voulez perdre du poids en jouant sur les zones physiques/psychiques. Généralement vous allez vous mettre à un régime carencé qui va donner l’impression de marcher le temps que les constantes de temps des asservissements de nutrition se déclenchent.

Puis quand ils démarrent, ils vont se régler sur les carences dont ils souffrent, et ça vous fera grossir de façon probablement difficilement réversible.

Je rappelle qu’il n’y a pas de carences pendant un jeûne, c’est-à-dire pas de déséquilibre entre les proportions des aliments auxquelles les asservissements s’attendent. Et c’est normal : on ne bouffe pas tout le temps, donc le fait d’arrêter de se nourrir n’est pas une situation inattendue : elle a même lieu plusieurs fois par jour le plus souvent… Et les asservissements attendent patiemment…

On peut faire crever des rats d’hypercholestérolémie si on les prive de cholestérol. Ce qui n’a rien d’étonnant puisque ce cholestérol est un produit endogène !

Mais les asservissements savent aussi innover pour compenser des manques exogènes en fabriquant des substituts. Qui feront grossir…

Alors qu’en gérant les situations au niveau quantique, spirituel ou « énergétique » (ce qui revient à peu près au même), on évite les effets secondaires indésirables.

Clairement, les mecs de la bio-résonnance indiquent être concernés par les régulations à tous les niveaux. Ce serait donc une version valide des thérapies « holistiques » ! Ils prennent néanmoins soin de se démarquer de la radiesthésie, et avec raison puisque cette dernière est vraiment quantique, mais un pendule est loin d’être aussi fascinant ou aussi geek !

Je rappelle que les physiciens n’ont RIEN compris à la source de l’énergie… qui n’est autre au fond que le job du Logos, qu’il soit déclenché par un choix de Dieu ou par celui d’un esprit fait à l’image de Dieu… Donc laissez les (pseudo) particules aux physiciens, l’énergie ésotérique aux psychologues et thérapies mystérieuses, et l’information aux thérapies quantiques et spirituelles. L’information dont je parle étant la pensée produite par nos esprits, pas la version matérialiste tripotée par les ordinateurs.

Les physiciens ne savent jouer qu’avec de l’énergie manifestée sous une forme ou une autre et passant de l’une à l’autre. Leur utilisation du mot « potentiel » ne traduit que leur négligence de la prise en compte des champs (invisibles, mais réels) qui vont « rendre » cette énergie actuelle (sous forme cinétique, électromagnétique ou autre). Il vaudrait mieux qu’ils parlent d’énergie « virtuelle » puisqu’elle existe déjà sous forme énergétique, et pas seulement de pure possibilité !

Mais la réalité « virtuelle » (ou augmentée ?!?) n’est pas de leur domaine… une nouvelle occasion d’avoir conscience d’abstraire qui s’envole comme quand on parlait d’« état potentiel » !

Les résultats des analyses Biospect sont à peu près instantanés et permettent aussi de vérifier la compatibilité de votre alimentation avec vous, y compris votre âme et votre corps.

À ce propos, d’ailleurs, un dérapage ! La farine est considérée, dans la liste des éléments de Biospect, comme néfaste presque au même titre que l’alcool ou le tabac. Ils auraient mieux fait d’être aussi tatillons que dans les autres domaines (comme pour leurs milliers de fréquences, et leurs farfouillements au niveau de l’ADN) ! Ils différencient bien un peu la farine de blé dur (?) et la farine complète (?) mais de quelle farine parlent-ils ? Bio ou non ? Fermentée ou non ? Avec de la levure ou du levain ? Mais peut-être peut-on se servir du Biospect pour évaluer une farine particulière ??? Au lieu de recourir à leurs indications foraines…

Et qui mange de la farine telle quelle ? À part les gens chevauchés par Papa Damballah pendant une cérémonie vaudou, et qui la bouffent crue et sans respirer !!!

Un peu comme l’alcool : on ne le boit jamais pur ! Et du cidre (de 2° à 8°) à une bière trappiste (jusqu’à 11,3° pour la Rochefort) ou un Armagnac (72° à la sortie de l’alambic), il y a des nuances… Et d’ailleurs Biospect propose de l’utiliser pour conditionner les médicaments !

À part ces détails, ils feraient mieux de parler d’agir « plutôt » ou « surtout » dans le domaine quantique, parce que les impulsions électromagnétiques utilisées par le Biospect mettent en jeu des électroaimants tout à fait banals !

En tout cas, en allant sur ces sites vous entendrez parler de certains des individus auxquels je me réfère, à savoir Jacques Benveniste, ou Louis-Claude Vincent et de thérapies « exotiques » comme les Fleurs de Bach, les sels de Schussler ou la spagyrie ???? Such a small world isn’t it ?

C’était tout ! J’espère que ce marathon vous asservi !!!

About

View all posts by