La thérapie du 21ème siècle sera-t-elle quantique, métaphysique ou simplement logique ? (N°22 Attraction)

La thérapie du 21ème siècle sera-t-elle quantique, métaphysique ou simplement logique ? (N°22 Attraction)

attraction aimantEn voilà un sujet qui titille les physiciens depuis un sacré bout de temps ! À l’époque de Newton, on la croyait même universelle, alors qu’on la limitait à la gravitation. Depuis on sait que des pôles de même signe se repoussent en magnétisme et en électricité. Donc Anthony n’a pas d’excuse pour recommencer à se polariser là dessus. On vient de le voir avec le processus quantique numéro 2 de l’épisode précédent, notre mental est attiré par tout ce qu’il a enregistré, mais ce n’est pas cela que notre Anthony a en vue. Il considère que nos pensées peuvent attirer leur réalisation. Surprise, d’un autre côté, il les considère comme capables de création. Alors on crée ou on attire ?

La GRRRANDE LOI de l’ATTRACTION qui va nous sauver !

On a évoqué la cohérence de la doctrine d’Anthony. Mais c’est d’autant plus facile si on y trouve des éléments contradictoires : il aura toujours raison. Si on attire ce qu’on « manifeste », il a raison de parler de probabilités, puisqu’il faut bien qu’il y ait quelque chose à attirer, mais qui soit déjà manifesté sous forme probable ?! Enfin suivons-le.

Nous devons suivre le « Véritable Désir de notre Cœur », qu’il va donc falloir déterminer au préalable.

Facile : « Cherchez vos émotions les plus fortes » ! Comme on s’en doutait, son « cœur » est le domicile des émotions, rien à voir avec un esprit éternel alimenté par un Esprit Universel et Omniscient, donc inséparable et qui en sait plus que nous sans qu’il nous parle autrement que par le silence… ce qui ressemblerait un peu à son Partenaire Essentiel et Silencieux !

Mais ne soyons pas si narquois. Voici la méthode :

  1. Demandez-vous: « Que voudrais-je être ou avoir que je ne suis pas ou que je n’ai pas en ce moment ? »
  2. Demandez-vous alors: « Si j’avais ça, comment je me sentirais ? »
  3. Sur une échelle de 1 à 100, « Comment est-ce que j´aimerais faire ou être ça ? »

Écrivez-le. Trouvez des items au dessus de 80, en dessous de 90, ce sera décevant.

Cherchez des sentiments (nous y voilà !)

Évitez les « Je pense », « Je crois », « Si », « Peut-être », oubliez les obstacles.

Ah ! Cette fois, voilà des conseils judicieux. Mais il ne dit pas trop pourquoi. Ce genre de formulation va effectivement manifester quelque chose : une autre pensée… Évitez même de dire « Je veux » parce que ça ne peut créer que votre intention de vouloir, et pas la chose que vous voulez !

À propos de « Peut-être », évitez aussi de parler ou de penser au conditionnel, ça ne pourra produire que des suppositions, pas des résultats.

Et en ce qui concerne les obstacles, revenez à l’exemple du gars qui ne voulait pas être pauvre. Si vous utilisez une négation, il va falloir que ce que vous niez, existe, pour pouvoir le refuser. C’est le meilleur moyen, non seulement de ne pas avoir ce que vous désirez, mais d’avoir tout le contraire !

Tout ça n’est que de la logique de base si on considère que nos pensées peuvent être la source de leurs réalisations.

Anthony indique aussi que « Votre mental cherche les oppositions, des moyens d’éviter les changements. » C’est lui attribuer bien des intentions méchantes, en fait il ne cherche qu’à vous aider, et c’est vous qui lui donnez des tuyaux vaseux. C’est vrai qu’on pourrait avoir l’impression que des automatismes veulent à tout prix faire les mêmes choses, mais ils peuvent être eux-mêmes les outils de changement… automatique ! Ça n’implique nullement une forme d’immobilisme. Votre âme fait bien circuler votre sang en essayant de ne rien changer à sa composition et personne ne s’en plaint, pas même Anthony, je suis sûr. Ça s’appelle même l’homéostasie. Et puisque le mental cherche des oppositions, il serait donc « attiré par les oppositions » pour qu’il applique la Loi d’Attraction ? On retrouverait alors l’attraction par les pôles opposés et il faudrait être sûr que ce n’est pas le cas général de la fameuse Loi pour ne pas manifester systématiquement tout ce à quoi on va se retrouver opposé…

Pour l’instant on a une liste de suggestions assez banales qui n’ont rien de « quantique ». Mais on va y arriver, car c’est par les émotions que vous branchez la Loi d’Attraction : ça en revanche ça nous promet un avenir savoureux !

Pour Anthony, c’est facile d’être inarrêtable : trouvez votre passion, le « Désir Véritable de votre Cœur ». À nouveau cherchez des émotions fortes.

Je passe sur l’équivalence supposée entre la logique et le rationnel qu’on a déjà évoquée, mais il va falloir s’occuper maintenant de fabriquer votre « Énergie Magnétique Créative » et parler de la « Loi de la Masse Critique ».

Là on arrive dans la partie spirituelle de l’enseignement, avec quelques emprunts…

Par exemple, Dieu nous a donné la force de « débrider » nos buts. Il avait oublié de nous parler de Dieu (?) dont il n’indique pas la moindre ébauche de définition, et son expression pour « débrider » en Anglais c’est « unleash »

D’un autre côté il est un peu plagiaire: « Toutes les portes vont s’ouvrir si vous frappez… », j’ai l’impression d’avoir déjà vu ça quelque part…

On a une petite confusion de vocabulaire (il n’y a pas que « mind » qui soit ambigu en anglais : « Arrêtez de penser, visualisez la cible. ». J’imagine qu’il veut parler de « réfléchir », sinon il aura du mal à faire quoi que ce soit de « quantique » !

Mais votre THD (Véritable Désir de Votre Cœur, et pas Total Harmonic Distortion, même si on parle de (haute) fidélité!!!) s’applique à la totalité de votre vie. Vous êtes prévenus.

Passons tout de même à la pratique : comment communiquer avec votre ESP (Partenaire Essentiel et Silencieux) ? Soyez d’abord très sérieux à propos de ce que vous désirez. Puis mettez-le dans la boîte de suggestions de votre ESP et attendez-vous à un signal inhabituel ! Le fait de mettre votre requête dans cette boîte veut dire, « J’ai besoin de ton aide ». Comme sur un ordinateur. En cas d’urgence, envoyez-lui un signal: « J´ai besoin de ton aide tout de suite! » et écoutez tout de suite… Vous recevrez vos réponses par votre intuition (bien sûr) ! Une réponse négative dénote un point de résistance. Après avoir fait votre demande, débranchez-vous !

Et deux indications: « Le détachement vient de la discipline et de l’entraînement », et « N’écoutez que les avis des gens qui réussissent ! »

Bon, alors regardons d’un peu plus près. Parce que, vu de loin, ça ressemble beaucoup à une « matérialisation » de l’ « utilisation » de l’Esprit Saint.

Première bavure, dans le domaine quantique, tout se passe par invocation du bon identificateur, et il est douteux que l’ESP suggéré par Antony soit un des noms de l’Esprit Saint, ne serait-ce que parce qu’il est supposé être « Votre Partenaire personnel », au lieu d’une entité universelle. Un peu comme si au lieu d’inspirer « votre » part d’oxygène vous vouliez respirer « votre » atmosphère » ! Or l’Esprit Saint n’est pas le seul partenaire qui soit silencieux et l’indication de son « essentialité » ne vous dirige que vers des entités dont vous acceptez implicitement d’être dépendant… Quant à la boîte de communication, ne cherchez pas où elle peut être, dès que vous invoquez votre ESP, vous êtes connecté. Ce qui est surprenant aussi c’est que vos demandes ressemblent beaucoup à des ordres, ce qui risque de faire sourire votre ESP. D’un autre côté, vous êtes prévenus qu’elles ne seront pas nécessairement satisfaites à tous les coups. Et Anthony va y revenir. De mon côté, je vous suggérerais d’aller vous renseigner auprès d’un sorcier devenu riche, pour vous conforter à ce que Anthony suggère, pour lui demander à quoi ça lui fait penser…

Quant à son histoire de discipline et d’entraînement, pourrait-on demander à notre docteur de nous dire des choses qu’on ignore ?

Ce qui ne veut pas dire que l’on tienne compte de tout ce que l’on sait. Comme par exemple, le fait de faire nos demandes dans le présent comme on en a déjà parlé et que je vois rarement utilisé autour de moi : « Il faudrait.. », « J’aimerais bien… », ou pire : « J’aurais pourtant bien voulu… »

C’est aussi une recommandation de Kinslow, mais avec des exemples amusants à propos de la météo : « Décidez : il y a du soleil… » et attendez…, il finira bien par y en avoir.

Cette utilisation du présent m’avait attiré dans son flip switch « Je choisis de me sentir bien maintenant ! », ainsi que le verbe « choisir » qui s’accorde bien avec la fonction du Père au milieu de ses possibilités. J’ai juste raté l’histoire de se « sentir bien » au lieu d’« aller bien », ce qui refait penser à Kinslow : « Vous n’êtes pas guéri, mais vous vous en fichez… »

Il n’empêche que, qui que soit ce que vous invoquiez dans le domaine quantique (psychique+spirituel), comme il ne connaît que le présent, il vaut mieux s’adresser à lui sans référence au temps (que ce soit la durée ou la date) !

À nouveau, les indications d’Anthony ne sont pas très différentes de celles des théologiens qu’il méprise (alors qu’en fait il a plutôt l’air de ne pas en avoir entendu parler, ou de n’avoir écouté que des critiques à leur sujet…) : « Quand vous faites une prière, faites-la au présent et considérez-la comme exaucée… »

Permettre ou résister, that is the question !

Alors là c’est tristounet parce que notre Docteur patauge un max…

D’un côté il comprend bien qu’en résistant, notre « ego » (mental) se renforce, simplement parce qu’en s’opposant en général on renforce notre opposant (on a vu ça à propos de nos deux trucs quantiques), il oublie juste de dire que notre opposition dans le mental est bien antérieure au moment qu’il considère, et que c’est justement pour ça qu’on la renforce, par ce qu’on peut difficilement renforcer quelque chose qui n’existe pas…

Mais quand il suggère de prendre des « Décisions rationnelles basées sur le présent » ? On peut se demander ce que ça a de quantique. Le simple fait de déduire, rationnellement ou non, nous fait sortir du présent, et pour quelqu’un qui nous exhorte à ne pas tenir compte du passé, il ne s’est pas aperçu que des réflexions y font précisément appel, en y prenant leurs bases. En fait s’il s’en était rendu compte, il aurait arrêté depuis longtemps. Mais nous savons, nous aussi, depuis longtemps que la Logique n’est pas son fort. Et j’ai été un peu rapide en louant sa cohérence puisque nous sommes en présence d’une troisième preuve du contraire…

Une dernière remarque qui ajoute à notre perplexité : « Permettre ne veut pas dire accepter ce qu’on ne veut pas ! ». Et que voudrait dire « Permettre ce qu’on veut ? » ce qui rejoint le problème absurde de « Tolérer la vérité » puisqu’on ne peut tolérer que l’erreur, ce qui ne sert à rien sauf si on limite cette tolérance. Anthony a oublié de remarquer que cet univers n’est pas parfait, l’Infini seul est parfait puisque c’est son nom : « par-fait »= complètement fait, il ne Lui manque rien ! Donc dans notre bas monde nous sommes condamnés à tolérer l’imperfection, mais seulement l’imperfection « inévitable » contrairement à nos crétins de politiciens… et toutes nos tentatives pour y échapper rencontreraient cette fois l’opposition de l’univers lui-même et plus seulement celle du mental !

Bon ! Et si on faisait une pause… ? Avant de continuer à apprendre grâce aux erreurs d’Anthony ?

About

View all posts by